Top
Image Alt

Le jardin Henri Le Sidaner

Le jardin Henri Le Sidaner à Gerberoy

Lorsqu’en 1901, le peintre impressionniste Henri Le Sidaner cherche à s’installer à la campagne – comme Claude Monet l’a fait à Giverny – son ami Rodin lui suggère de visiter le Beauvaisis. Il y va de ce pas et a le coup de foudre pour une maison de Gerberoy !

Dans cette maison qui était habitée par des religieuses, le peintre modèle petit à petit un jardin de 4000 m2. Il devient le Jardin Blanc, un jardin monochrome et très épuré donnant directement sur sa maison. Il y plante un mélange d’œillets et de rosiers blancs qui donnent le ton.

Puis, au fur et à mesure, il agrandit son jardin avec l’acquisition d’autres parcelles qui s’étalent sur les ruines du château-fort. Le Jardin Jaune et Bleu voit le jour, dans lequel il construit sur l’un des remparts, le Temple de l’Amour. C’est une réplique de celui qui se trouve au Trianon de Versailles. De là-haut, on peut admirer la jolie vue sur la campagne du Pays de Bray.

Puis enfin, la Roseraie dans lequel il installe son atelier d’été et qui comprend aujourd’hui une cinquantaine de variétés différentes dans des tons roses et rouges.

Au détour des allées et terrasses à l’italienne, le peintre installe des pergolas, des statues, des balustrades … de quoi favoriser l’inspiration et admirer la beauté de sa maison qu’il aimait tant peindre. Et, en suivant le chemin de ronde, vous découvrez les toits en tuiles de Gerberoy, ceux-là même qui ont inspiré de nombreux tableaux au peintre. « En s’y promenant, on se croirait revenu au siècle dernier et on imagine Henri Le Sidaner installé ici, le pinceau à la main, en train de peindre un tableau. » dit Dominique.

C’est aujourd’hui Dominique Le Sidaner, petite-fille du peintre par alliance, qui s’occupe du jardin ouvert au public depuis une dizaine d’années. Labélisé « Jardin Remarquable », le jardin à une étoile dans le Guide Vert Tourisme Michelin. Lors de votre visite, vous pourrez également découvrir la maison ainsi que les ateliers du peintre.

Le Jardin Henri le Sidaner est ouvert jusqu’en octobre.

P'tit conseil

  • Grimper dans le Temple de l’Amour pour admirer la vue
You don't have permission to register