Top
chateau-de-compiegne

Château de Compiègne

Découvrez le lieu de prédilection des rois de France, le Château de Compiègne

 

Compiègne a toujours été très apprécié par les rois de France qui aimaient venir y chasser. Et ce, depuis le Ve siècle ! C’est donc peu dire que le château de Compiègne est indissociable de l’histoire de la monarchie française ! Le domaine a abrité les 4 dynasties royales (Mérovingiens, Carolingiens, Capétiens et Bourbons) et depuis Clovis, toutes y ont édifié des demeures successives.

Cependant, son histoire est marquée par des périodes de faste puis d’abandon. Mais c’est grâce à Louis XV et à son architecte Gabriel que le site se transforme pour devenir ce qu’il est aujourd’hui, un chef-d’œuvre de l’architecture néoclassique.

Simplicité et rigueur, en sont les mots d’ordre…. et c’est ce qui rend ce château très élégant. Quant à son originalité, elle est toute particulière :  il est en forme de triangle rectangle.

Mais ça, peu de personnes s’en rendent compte en le visitant tant les architectes de l’époque réussi à cacher cette petite bizarrerie.

Napoléon y fit faire de grands aménagements intérieurs pour recevoir en 1810 sa future épouse Marie-Louise. Il y fit également aménager un parc de 22 ha et construire une percée de près de 5km de long dans la forêt : l’allée des « Beaux-Monts ».  Et Napoléon III en fit sa résidence de prédilection. C’est ici qu’il oubliait les pesantes règles de l’étiquette qui régnaient à Versailles.

Le château possède de superbes pièces. La visite vous permet d’en découvrir une quarantaine sur les 1350. Toutes sont meublées dans un style Premier Empire. Vous passez ainsi de l’appartement de l’empereur, à celui de l’impératrice, puis à celui du roi de Rome et à celui double du prince. Vous visitez également les grands espaces de réception et le petit théâtre.

P'tit conseil

  • Visitez le Musée national de la voiture avec une collection unique en France de véhicules hippomobiles, de cycles et d’automobiles dont « La Jamais Contente », la première voiture électrique à franchir la barre des 100km/h en 1899 !
You don't have permission to register